Zimmer's Hole

Entretien avec Jed Simon (Guitare) - le 23 mars 2008

2
Cosmic Camel Clash

43
Gazus

Une interview de




Zimmer's_Hole_20080323

En ce début d'année, Zimmer's Hole, né des cendres de feu Strapping Young Lad, vient blaster les chaumières avec le très réussi When You Were Shouting At The Devil... We Were In League With Satan (chronique ici), hommage patchwork au metal. Afin de faire le point sur le statut du groupe et de ses membres, les Éternels se sont entretenus avec le renommé Jed Simon, guitariste du groupe.


Cosmic Camel Clash : Étant donné qu'il s'agit de la première interview du groupe pour le site, je crains que tu n'aies à te taper l'aspect ennuyeux comme l'histoire du groupe... (rires)

Jed Simon : L'histoire du groupe commence en 1991, soit il y a très longtemps, un manager, un de nos fans en fait, avait besoin d'un groupe car il gérait un club et l'un des groupes ne pouvait pas venir alors il nous a dit : « Les mecs, vous connaissez bien des groupes qui pourraient venir jouer ». Nous avons répondu « Bien sûr, pas de problème, nous le ferons ! » Nous nous sommes donc mis ensemble, nous nous connaissions déjà depuis longtemps, et nous avons fait quelques répétitions, fait le concert et décidé que ce serait bien de continuer a jouer ensemble, et nous voilà, quoi... 17 ans plus tard quelque chose comme ça ? Donc voilà, c'est comme ça que ça a commencé, au début notre groupe avait une seule direction, nous voulions « être » metal, et donc nous cassions le plus de choses possibles sur scène, il y avait des polystyrènes géants que nous explosions, nous pétions des téléviseurs. Il y avait aussi des tas de pains, de citrouilles et des sacs de céréales et de salades et nous jettions tout tandis que notre chanteur mettait le feu a tout ça sur scène. Alors nous tombions tous malades a cause de la fumée... voilà... c'est comme ça que tout a commencé. Nous avons changé au fil des années en nous tournant vers quelque chose d'un peu plus respectable, je pense.

Cosmic Camel Clash : Effectivement, le fait d'avoir une certaine notoriété à cause de votre implication dans Strapping Young Lad a joué un grand rôle dans le fait que Zimmer's Hole soit devenu un vrai groupe ?

Jed Simon : Complètement. Zimmer's Hole était en arrière-plan, même quand Strapping continuait et s'en sortait bien. Nous ne nous sommes jamais concentrés sur Zimmer's Hole. Strapping Young Lad était notre groupe, c'était ce qu'on faisait, tandis que Zimmer's Hole était une sorte de fête du week-end pour se relaxer, se poser après une tournée. Puis les années sont devenues plus difficiles, et les deux groupes se sont rapprochés. Avec Zimmer's Hole, nous devenions bons et Devin (Townsend) nous a dit « Vous êtes bons les gars je veux produire votre album ! » et c'est comme ça que nous nous sommes retrouvés à enregistrer notre premier album. Puis quelques années après Devin nous a dit « Vous devriez en faire un autre ! » Nous en avons donc fait un autre. Bien sûr depuis 1999-2000, Strapping a été très occupé, donc nous n'avons pas eu le temps de faire quoi que ce soit avec aucun de nos side projects. Finalement, nous avons eu l'opportunité de nous consacrer a Zimmer's Hole et c'est ce que nous avons fait.
Photo


Cosmic Camel Clash : La dernière news concernant le groupe est l'arrivée de Gene Hoglan au sein de l'équipe. Comment est-ce arrivé ?

Jed Simon : Tandis que nous nous préparions à enregistrer le nouvel album, Steve Miller le batteur originel qui était avec nous depuis le tout début, avait un business qui marchait très bien dans sa ville natale et je pense qu'il a réalisé a quel point ça devenait sérieux. Au début c'était notre groupe de fête du week end, bien sûr nous faisions des « bus-tour », mais ce n'était jamais à plein temps. Et en voyant notre focalisation intense, je pense qu'il a compris a quel point c'était sérieux. Il a donc pensé pour lui, que ce serait mieux s'il s'écartait, parce qu'il n'avait tout simplement pas le temps à consacrer au groupe en raison de son entreprise. C'est donc ce qui s'est passé et ... Gene était un des plus grands fans de Zimmer's Hole. Tout au long de ces années, il l'a toujours été, il l'était déjà quand j'ai rejoint Zimmer's Hole et nous blaguions à propos de lui parce que tu vois, Gene n'aime pas AC/DC tandis que nous, nous aimons tous AC/DC. Nous lui disions donc: « Gene quand t'aimeras AC/DC, tu pourra intégrer le groupe ». Lorsque Steve est parti, nous avons appelé Gene et il a dit « Oh, j'ai beaucoup écouté Back In Black dernièrement... » Il est littéralement rentré dans le groupe, il était prêt et il aimait déja le groupe, c'était un très bon scénario pour nous.

PhotoCosmic Camel Clash : Ok, donc à l'écoute de When You Were Shouting, l'album semble être la suite naturelle de The New Black de Strapping Young Lad. Premièrement, es-tu d'accord, deuxièmement, penses-tu que cela a un rapport avec le fait que vous avez joué ensemble au sein de Strapping Young Lad durant plusieurs années ?

Jed Simmons : Je ne sais pas s'il s'agit de continuation à vrai dire, car Zimmer's Hole est une entité séparée. Si l'album sonne comme la suite de Strapping Young Lad, je trouve ça plutôt cool. Nous avons joué pendant des années avec SYL, c'est donc difficile de ne pas sonner de la même manière. Je pense que c'est l'un des aspects positifs qu'il y a de jouer dans nos groupes respectifs, nous avons chacun nos influences que nous regroupons dans un même groupe, mais de manière plus... «thrashy». Comparé à Strapping, Zimmer's Hole est un animal totalement différent. Mais si tu entends des influences de Strapping ou d'autres choses de ce genre, au final c'est assez normal car il y a des choses typiques de ce groupe et Devin produit le groupe, donc c'est naturel qu'il y ait des similarités.


Cosmic Camel Clash : À ce propos, d'un point de vue personnel, en tant qu'ami et musicien, comment as-tu réagi à sa décision d'arrêter la musique pour un certain temps ?

Jed Simon : Pour être honnête, je suis très triste que l'aventure Strapping soit terminée. Mais je ne serai jamais en colère car au final, ce fut une expérience merveilleuse et cela m'ouvre tellement de portes... j'en suis très reconnaissant. Je suis triste mais c'est fini et je ne vais pas me mettre en colère à cause de ça.

Cosmic Camel Clash : Revenons-en à Zimmer's Hole. L'aspect comique et parodique de l'album a-t-il été inspiré par l'attitude de certains groupes de metal ou bien est-ce l'expression de votre propre attitude « metal » ?

Jed Simon : Et bien ce n'est définitivement pas inspiré par d'autres groupes de metal car... c'est ce que nous sommes. Mais on nous a considéré comme un groupe parodique durant des années alors que nous ne sommes pas un groupe parodique. Nous sommes notre propre groupe de metal. Tu sais, nous prenons le metal très au sérieux et nous sommes de grands fans de cette musique et je crois que c'est ce à quoi beaucoup de gens ne peuvent s'habituer. Ils pensent que nous nous moquons du metal alors qu'en réalité ce n'est pas le cas. Nous sommes un bon groupe de metal. C'est l'attitude des gens dont nous aimons bien nous moquer... il y a tellement de gens sérieux dans le monde de la musique, tant de gens qui ont un ego déplacé ou bien qui pensent qu'ils sont forts et tout ce genre de conneries. Et c'est de ça dont nous nous moquons, des gens qui se prennent trop au sérieux. Nous ne nous moquons jamais de la musique. Le metal, c'est la vie, nous saignons du metal nous sommes le metal. Mais j'ai fait le tour de ces gens qui ont un certain ego et qui pensent que Dieu leur a donné le don de faire de la musique. Je me rappelle que quand j'étais petit, je sautais sur mon lit et headbangais sur mon album préféré. Et je sais que ces gens faisaient exactement la même chose à cet âge là, qu'importe leur ego ou combien ils se prennent au sérieux. J'espère juste qu'ils s'en rappelleront et n'oublieront jamais d'où ils viennent. La musique, c'est de la joie, tu es vraiment chanceux quand tu es capable d'en jouer. C'est ça qui est important, pas de se moquer de quoique ce soit. C'est un privilège, une chance, que de pouvoir jouer de la musique. Ce qui est important pour nous est de nous amuser tout en le faisant. La musique devrait être quelque chose d'amusant. On vit notre passion. Tu sais, je n'ai pas besoin d'être dur à propos de tout ça. Je suis un mec dur, je pourrais te botter le cul, mais j'aime mon boulot. C'est ce que je fais et je devrais être heureux de le faire. Voilà le genre d'attitude que nous avons.

Cosmic Camel Clash : Comme tu l'as dit, les gens sont susceptibles de se tromper et penser que Zimmer's Hole est un groupe parodique. Ne penses-tu pas que cela vient principalement de la manière de chanter de Chris (Valago, chanteur du groupe) et des paroles ?

Jed Simon : C'est vrai... ses paroles sont assez... uniques (rires). Mais j'espère qu'avec le nouvel album les gens verront que nous sommes devenus un peu plus sérieux. Cet album est plus traditionnel, nous avons bossé sur de vraies chansons et nous avons capturé quelques sujets, je veux dire que c'est un message délivré avec humour. Par exemple, sur le nouvel album, il y a un morceau intitulé "Alright". Nous sommes tous de fans de moto et nous avons perdu un ami dans un accident tragique de moto, l'année dernière, nous avons donc écrit ce morceau pour lui et pour les gens qui conduisent des motos. C'est une chanson et un sujet très sérieux. Le morceau titre de l'album s'appelle "When You Were Shouting at the Devil... We Were in League With Satan"... Je me rappelle que lorsque j'étais jeune, il y avait tous ces groupes de Heavy Metal avec des poseurs maquillés aux drôles d'accents racontant que Dieu leur avait donné le don de faire de la musique. Ces types n'avaient aucune intégrité, la vraie musique vient de groupes comme Exodus, ça c'est du vrai metal et c'est ce qu'on leur doit, sur cette chanson titre. De nos jours, c'est la même chose avec ces groupes qui se pavanent avec leurs super fringues, leurs beaux cheveux, leur ceinture blanche et leurs tatouages stupides... avec ça tu n'es pas « metal ». Ils jouent du metal parce qu'ils pensent que c'est cool, mais ils n'ont pas une attitude metal, ils ne sont pas vrais. Ce sont juste des poseurs. C'est donc un sujet plutôt sérieux, on délivre un message, mais avec humour.

Cosmic Camel Clash : Tant qu'on parle de poseurs, mais avec un sens totalement différent, lorsque l'on te voit sur scène, que ce soit avec Strapping ou Zimmer's Hole, tu poses, tu interagis avec le public : tu sembles resplendir tel la parfaite icône du guitar hero métalleux. Est-ce quelque chose que tu fais sérieusement ou bien est-ce pour énerver ceux qui font ça en se prenant au sérieux ?

Jed Simon : C'est moi (rires). Je ne prétend pas être quelqu'un d'autre sur scène, je suis moi-même. Je suis le même autant avec Strapping qu'avec Zimmer's Hole. Je pense que le guitariste doit se dresser devant le public et regarder la fosse ainsi que le groupe en train de jouer. Je fais donc de mon mieux pour faire la connexion avec le public en me faisant plaisir et lorsque le public s'en rend compte, je passe effectivement un bon moment. Au final, tu en gardes de bons souvenirs, au lieu d'un gars qui est là, debout à regarder la foule sans rien faire.
Photo


Cosmic Camel Clash : Et quel est ton point de vue sur les personnes qui ont le même style de message, à base de [cit ]Metal, Steel & Fire » mais qui donnent l'impression de se prendre totalement au sérieux. Je pense à de groupes comme Manowar, par exemple.

Jed Simon : Manowar... beaucoup de gens en rigolent... pas moi. Le seul problème que j'ai avec Manowar, ce sont les vêtements qu'ils portent ! (rires) Mais ce n'est pas un gros problême. Ils sont vrais et croient en ce qu'ils font, ce que je respecte et font du bon boulot pour leurs « frères de metal », tu vois ce que je veux dire ? (approbation de CCC) Ils sont le metal et ça c'est cool. Ils m'ont inspiré, enfin, pas réellement inspiré, mais il y a un morceau de power metal sur le nouvel album, cette chanson est "Hair Doesn't Grow on Steel", quelqu'un nous a dit que ça sonnait comme Manowar et je lui en suis reconnaissant. Mais je ne voulais pas m'en moquer de quelque manière que ce soit. Cette chanson est à propos du fait qu'il n'y a plus de héros dans ce monde, il n'y a plus de « metal heroes », il n'y a plus de « musical heroes », juste des mecs fashion. Certaines personnes ont dit que ça ressemblait à Manowar, donc je ne peux pas me moquer d'eux. Mais notre chanteur porte des fringues assez... spéciales aussi, donc ça se vaut (rires).

Cosmic Camel Clash : Ok. Voilà la question piège : comment définirais-tu le metal ?

Jed Simon : Prfffft. Pourrais-je définir le metal ? Et bien je pense que le metal est quelque chose de personnel qui plaît à des niveaux différents selon les personnes, donc ce serait difficile de définir cela. Mais pour moi, le metal, c'est la vie, c'est ce qui me meut, me réjouit dans le monde de la musique... c'est agressif, c'est un bon moyen pour moi d'extérioriser... c'est bandant, c'est une chose merveilleuse.... C'est bandant (rires). C'est tout ce que je peux dire à ce sujet.

PhotoCosmic Camel Clash : Maintenant que Zimmer's Hole est un groupe au complet et le projet principal de chaque membre, quels sont vos plans pour 2008 ? Vous allez tourner aux USA, en Europe ?

Jed Simon : Oui, nous prévoyons de tourner intensivement. Nous bossons actuellement dessus. Nous sommes supposés venir en Europe très bientôt, mais certaines choses ont... En fait cette tournée particulière n'a pas marché correctement, donc je ne pense pas que nous viendrons comme prévu, mais nous viendrons en Europe. Je le promets. L'Europe nous a toujours bien accueillis par le passé, nous voulons donc y revenir, surtout auprès des fans et pourquoi pas en gagner de nouveaux. Nous prévoyons de venir et si les choses se passent, vous pourrez vous informer sur notre site ou bien sur notre Myspace, vous serez donc prévenus dès qu'il y aura du nouveau. Je sais aussi que Gene a un engagement avec Deathlock, nous devons faire avec et nous avons de notre côté des groupes qui nous demandent encore un peu de temps. Mais une fois les choses enclenchées, nous serons sur la route pour un long long moment.


Cosmic Camel Clash : L'interview touche à sa fin. Voudrais-tu ajouter quelque chose ?

Jed Simon : Déjà je te remercie de m'avoir accordé ton temps et j'ai vu avec Strapping Young Lad que les fans français sont parmi les meilleurs que l'on puisse avoir. J'ai hâte de revivre ça avec Zimmer's Hole. Restez avec nous sur notre site et longue vie au metal (CCC: yeah !). Croyez au metal, parce que nous, nous y croyons.


Crétits photo : www.myspace.com/zimmershole

Questions et transcription : Gazus


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1