1262

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été mise en ligne le 06 novembre 2007
Sa note : 9/20

LINE UP

-Louis d'Augusta
(chant)

-Gene D'Itria
(guitare)

-Lou Spagnola
(basse)

-Joey Vadala
(batterie)

TRACKLIST

1)It's You
2)Crack Of Dawn
3)Someday
4)Empty Soul
5)Hello
6)Magic Train
7)Monkey Brain
8)Sweet Lady Jane
9)Seven Days
10)Leaving You
11)Castle
12)Who Am I

DISCOGRAPHIE

Crack Of Dawn (2007)

Mass - Crack Of Dawn
(2007) - hard rock - Label : Escape Music



Groupe américain de hard rock, dont le premier album est sorti en 1984, Mass effectue son grand retour... et tout le monde s'en fout ! Rappelons que la longévité n'est pas forcément synonyme de qualité. Dans leur cas, avec un album comme Crack Of Dawn, on peut dire que Mass a bien 15 ans de retard tellement la musique proposée ici sonne surannée, entre hard rock vieillot, sonorités grunge d'un autre temps ("Someday") et tentatives « fusion » ratées ("Crack Of Dawn").

Si la production n'est pas mauvaise, la façon dont est mixée la batterie est là aussi un peu maladroite, rigide... ce qui rappelle les travers des années 80 également et cela ne met pas en valeur les quelques passages qui se veulent groovy. La voix du chanteur est agaçante à la longue, avec ses aigus pas toujours très maîtrisés... un peu comme Mark Slaughter jadis. La tentative électro/acoustique pop sur "Hello" est bien nase, avec les gentils claviers en accompagnement. Elle a au moins le mérite d'exister.

Un titre de hard rock efficace permet de remonter légèrement à la surface : "Magic Train", groovy, avec son harmonica et le chanteur qui prend une voix criarde à la Axl Rose. Mais les deux qui suivent sont vraiment mauvais, entre ce "Monkey Brain" et cette pâle imitation des cris de Steven Tyler, et les riffs ratés de "Sweet Lady Jane". Quand Mass essaye de calmer le jeu ("Leaving You"), ça passe, ça apaise les oreilles. Dommage cependant qu'il y ait si peu de bonnes mélodies à proposer avec ces guitares en son clair.


Les amateurs de hard rock y trouveront peut-être leur compte. Personnellement, la banalité de ces compos sans imagination n'a pas tellement d'équivalent à l'heure actuelle. Mass a bel et bien raté sa reformation, si tant est qu'on puisse dire que le groupe a été important à un moment donné de sa carrière. Rien n'est moins sûr.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6