1447

CHRONIQUE PAR ...

24
Crafty
Cette chronique a été mise en ligne le 12 décembre 2007
Sa note : 15.5/20

LINE UP

-Jón Þór Birgisson
(chant+guitare)

-Kjartan Sveinsson
(claviers)

-Georg Hólm
(basse)

-Orri Páll Dýrason
(batterie)

TRACKLIST

1)Takk
2)Glósóli
3)Hoppípolla
4)Með blóðnasir
5)Sé lest
6)Sæglópur
7)Mílanó
8)Gong
9)Andvari
10)Svo hljótt
11)Heysátan

DISCOGRAPHIE

Ágætis Byrjun (1999)
Takk... (2005)

Sigur Rós - Takk...
(2005) - post rock ambient - Label : EMI Geffen Records




Après avoir quitté l'excellent label Fat Cat et signé chez EMI, nos comparses islandais étaient attendus de pied ferme. Il faut dire que ( ) n'a pas rencontré un succès (critique) aussi important qu'Ágætis Byrjun, et que si il a eu l'avantage d'attirer de nouveaux fans, il en a aussi déçu plus d'un. Trois années d'attente, et ils finissent par nous remercier (takk, en islandais), le temps a-t-il paru si long ?



Pas vraiment moyen de répondre à cette question de manière simple, en tout cas Sigur Rós semble avoir pesé sa signature chez une major, en nous livrant un album bien plus standard que le précédent. Standard n'est peut-être pas le bon mot, mais l'idée est là, sortir un album avec des morceaux plus directs, plus courts donc, en donnant des titres aux chansons, histoire de pas s'y perdre, et en faisant même une jolie pochette et un joli packaging général. Musicalement pourtant, on n’est pas à des années-lumière de ( ), c'est plus pop et même beaucoup plus chaleureux (aucun mal). Mais à côté de ça, le groupe n'affiche pas une évolution fulgurante : toujours les montées en puissance, toujours le chant étrange de ce cher Jón, toujours le piano glacial de Kjartan... Mais ce qui est étonnant, c'est que ça marche encore.

Peut-être est-ce juste un album qui doit se découvrir dans une certaine humeur pour être apprécié. C'est souvent ce que je me suis dit en voyant qu'autour de moi, on n'avait tendance à décrier Takk... alors que j'étais plus enthousiaste. Plein de choses sont bonnes à prendre ici. D'abord le temps, Sigur Rós prend son temps pour monter en puissance ("Glósóli"), comme à l'accoutumée, et c'est agréable que de prendre son temps en écoutant de la musique. Si l'urgence est absente, la naïveté enfantine est toujours présente. Les titres comme "Hoppípolla" ou "Mílanó" et leur utilisation du glockenspiel (déjà que ce n’est pas facile de se coltiner les noms de chansons en islandais ou volenska, faut aussi composer avec les noms d'instruments chiants) évoquent toujours autant l'enfance, à mi-chemin entre la berceuse et le post-rock le plus lyrique qui soit. Ensuite, le cliché du groupe venu du Grand Nord qui nous sort un album neigeux n'a rarement eu autant la vie dure qu'avec Sigur Rós, pour preuve le final "Heysátan".

Mais à l'arrivée, les défauts finissent par sauter aux yeux. Déjà, l'album est assez plat, bien moins intéressant musicalement que ses prédécesseurs, la faute au format pop ou à la signature sur une major ? Sans doute que cela y a joué. Leur jeter la pierre à ce sujet est facile, les puristes du post-rock ne leur pardonneront sans doute jamais. Le classique schéma du groupe pratiquant une musique esthétique et non commerciale qui va se retrouver projeté sur le devant de la scène. D'un autre côté, c'est grâce à ça qu'on peut bénéficier des albums du groupe en mid-price. Un mal pour un bien finalement. Pour finir, au-delà des considérations commerciales, Takk... souffre aussi d'instants faibles, à l'image de "Svo hljótt", interlude atmosphérique très mal placée, ou encore du final du titre "Sé lest" où on a l'impression de voir arriver le No Smoking Orchestra d'Emir Kusturica en plein milieu d'une vaste étendue glaciale. Troublant...


En dehors des quelques défauts ci-dessus, Takk… reste un bon album, peut-être même l’album qui rebutera le moins les novices. Et puis il y a l’univers visuel du groupe, très intéressant aussi, qui va encore se développer dans le futur. Mais de rien messieurs, et à bientôt…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4