1494

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été mise en ligne le 27 décembre 2007
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-patient inconnu 4
(guitare)

-patient inconnu 6
(guitare)

-patient inconnu 1
(basse)

-patient inconnu 2
(batterie)

TRACKLIST

1)Les Restes de Nyourk
2)Fabulous Neo-Plastic Kaotic
3)Wall Of Mind
4)À Propos du Temps
5)Ahkbes Ttohc

DISCOGRAPHIE


Mel-P - Nouvelles de la Jungle (EP)
(2007) - inclassable instrumental - Label : AMMD



Mel-P évolue au sein de l'Amicale du Mekanik Metal Disco, un label associatif (on y retrouve par exemple les doux-dingues de Sebkha-Chott) rassemblant des groupes associés dans le but louable de soutenir un max de formations amateur en plus de se donner des occasions de jouer et se faire connaître. Construisant son imagerie et son concept autour de l'univers des hôpitaux psychiatriques, Mel-P nous délivre avec ces Nouvelles de la Jungle un EP 5 titres de métal groovy instrumental, genre suffisamment peu représenté pour être intéressant en soi.

Ben oui, en général qui dit « métal instrumental » dit « guitar-hero shredder Lucifiquesque compensant son physique ingrat par des descentes de gamme véloces et laides ». Mel-P est tout à l'opposé de cette démarche onaniste : le groupe propose de vraies chansons où chaque instrument à sa place et surtout où riffs et ambiances sont maîtresses du jeu. Le maître mot est le groove : impossible de ne pas retrouver la patte de Faith No More et des Red Hot dans le feeling funky du début de "Fabulous Neo-Plastic Kaotic"... sauf que le tout s'emballe et que la fin du morceau part dans le thrash / hardcore, orientation également privilégiée par les premiers moments du titre suivant "Wall Of Mind". Si on ne peut cibler que des parties de chansons, c'est parce que Mel-P pratique une musique loin d'être linéaire : les changements d'ambiances sont aussi nombreux que finement amenés, car malgré la variété indéniable du tout on n'a jamais d'impression de cassure nette et tout semble couler de source.

Ainsi les influences Korniennes dissonantes se marient sans heurt à une rythmique reggae lumineuse dans "À Propos du Temps". Effets ultra maîtrisés, guitares versatiles à souhait, batterie métronomique et fine, basse toujours pertinente, numéro d'équilibriste constant entre mélodie catchy et exploration sonore... sans jamais avoir affaire à une musique démonstrative on sort de cet EP avec la conviction d'avoir affaire à un groupe de sacrés zicos. La frustration n'en est forcément que plus grande : mais pourquoi ce line-up créatif et doué n'est-il pas complété par un chanteur ? Car en proposant de vraies compos et pas des parties de branlette, Mel-P laisse de fait de la place pour du chant et celui-ci manque. On ne peut s'empêcher de s'imaginer les lignes de chant qui viendraient magnifier les chansons du groupe et rendre le tout réellement imparable. La formation l'affirme en tous cas : les compos auraient évolué depuis cet EP et seraient devenus des instrumentaux à part entière se suffisant à eux-mêmes.


Tout ça est donc varié, imaginatif et de plus doué du petit grain de folie consciente qui caractérise les vrais créatifs. En choisissant la voie de l'instrumental Mel-P ne s'est pas facilité la tâche, et il leur reste à sortir un disque où l'auditeur ne se demandera plus où ils ont planqué le chanteur. En attendant ce jour on se contentera de créer ses propres lignes de chant sur ces plaisantes Nouvelles de la Jungle, ou de simplement les écouter pour le plaisir. Prometteur.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1