17761

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 26 août 2017
Sa note : 12/20

LINE UP

-James Benson
(chant+guitare)

-Alec Rozsa
(chant+claviers+guitare)

-Zack Morgenthaler
(claviers+guitare)

-D. Todd Farnham
(basse)

-Chris Piette
(batterie)

TRACKLIST

1) Gehenna
2) Mouth of the Abyss
3) Prophecy
4) Desolating Sacrilege
5) The River

DISCOGRAPHIE


Amiensus - All Paths Lead To Death
(2017) - black metal - Label : Apathia Records



Le deuxième album d’Amiensus, Ascension, avait confirmé les bonnes choses entendues sur Restoration. Les Américains développaient un black symphonique doté de nombreux passages acoustiques très réussis. Mais le groupe avait du mal parfois à mêler ses influences. Un problème de personnes ? Car si on attendait un nouvel album, c’est un EP qui nous est proposé. Après un changement de line-up, Amiensus change aussi de direction. Hélas.
 

Comment expliquer ce changement brutal chez Amiensus ? En stabilisant sa formation pour le live, les Américains ont réellement composé comme un groupe. Les morceaux se retrouvent plus brutaux et agressifs et gagnent en spontanéité. En cela, les parties purement black metal se font plus intéressantes, avec des riffs efficaces. Le problème, c’est que l’aspect black metal d’Amiensus n’était pas son point fort, loin de là. Le groupe marquait par ses passages atmosphériques de toute beauté, portés par des chants clairs cristallins et aériens. En supprimant purement et simplement cette partie-là de son répertoire, Amiensus perd son identité. Difficile de voir leurs fans charmés par leurs derniers opus adhérer à cette production bien plus standard.
Ainsi, les morceaux oscillent tous autour de 5 minutes 30. La partie atmosphérique (voire symphonique) se voit perdue dans les limbes. On a parfois bien du mal à simplement reconnaître le groupe… Amiensus, avec son virage, peut-il en revanche conquérir d’autres fans ? Les Américains gardent leur savoir-faire. Ainsi, le morceau "Mouth Of The Abyss" est sacrément bien fichu, dans ses riffs et son chant et confirme les qualités du groupe. Le nouveau venu n’y verra rien à redire. Ce que perd Amiensus en ambiance, il le gagne clairement en efficacité. Son black metal se fait plus incisif. Et on s’aperçoit que le chant garde une certaine variété : growl, scream, chant clair… Mais là où leur musique pouvait toucher d’autres personnes que les seuls amateurs de black metal, ce All Paths Lead To Death restreint leur panel.

 
En resserrant son discours sur le black metal, Amiensus met clairement de côté une partie de ses fans. Le revirement du groupe est brutal (dans tous les sens du terme) et risque de décevoir. À voir ensuite si les Américains parviendront à séduire de nouvelles personnes, plus adeptes d’une musique directe...


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3