3242

CHRONIQUE PAR ...

68
Ronnie
Cette chronique a été mise en ligne le 20 avril 2009
Sa note : 14/20

LINE UP

-L.Martinsson
(chant)

-D.Svartz
(guitare)

-R.Kottelin
(guitare)

-K.Andersson
(basse)

-E.Dragutinovic
(batterie)

TRACKLIST

1)Shining Redemption
2)Call of the Nameless Black
3)A Toil Beneath the Skin
4)Blood, Be Gone!
5)A Curse for the Dead
6)The Luring Depths
7)The Inimical
8)Man-Beast
9)The Reaping of Flesh and Blood

DISCOGRAPHIE


The Legion - A Bliss To Suffer
(2009) - black metal épique - Label : Listenable Records



À l'arrière du CD promo, gracieusement envoyé par Listenable, on peut y lire en gros que si l'on aime le Black Metal extrême et sans compromis, il suffit d'écouter The Legion, le groupe du futur pour en être convaincu... Ça donne envie quand même! Vous l'avez compris, les Suédois, font avec cette troisième offrande toujours dans le Black extrême... Cette fois-ci avec de nombreux éléments atmosphériques voire symphoniques, voyons voir ce que donne cette nouvelle formule.

Le groupe s'est renforcé de deux nouveaux membres, Kristoffer Andersson à la basse et Lazr Martinsson au chant. Rappelons que la formation a gagné en popularité, outre par leur qualité, dès lors que Emil Dragutinovic a rejoint Marduk. D'ailleurs son jeu est automatiquement reconnaissable, souvent blasté, mais les breaks et le son de caisse claire sont immédiatement identifiables. C'est un des rares batteurs d'extrême qui se démarque par son groove et non pas uniquement par sa rapidité ou sa technique. Quant au nouveau chanteur, il s'en sort très bien, là aussi avec une approche personnelle du Black, il ne s'agit pas d'une voix conventionnelle pour le genre, mais une voix poussive à la Anorexia Nervosa (en plus grave, moins criée) avec un petit côté Legion de Devian (dans le Metal, ce nom n'est pas exclusif, les similitudes ne sont pas rares) ou encore Tebon de Keep of Kalessin. En ce qui concerne la qualité du son...Le disque a été produit par le groupe lui-même (enregistré et mixé par Kottelin ) et masterisé par Peter In De Betou. On est pas très loin d'une production du Abyss Studio, vous comprenez donc que l'on se retrouve face à un son ultra compressé et synthétique, à la limite de la saturation. Le tout a une excellente qualité, mais manque cruellement de naturel...

Ok mais musicalement A Bliss To Suffer ça vaut quoi au fait? Pour se ressituer et englober le tout, The Legion rappelle très souvent musicalement parlant Dark Funeral avec un petit côté épique dans certains riffs à la Naglfar ou encore sur quelques mélodies à Keep Of Kalessin. L'exemple le plus frappant est le début de la première piste "Shining Redemption", qui aurait pu figurer sur Attera Totus Sanctus, mais le concept est là: les guitares mélodiques et sombres, le tout en restant extrême et on file à l'exemple typique du troisième groupe énoncé : le riff principal de "Call of the Nameless Black". Le groupe est plus personnel que ces simples rapprochements. Ce sont des échantillons parmi d'autres sur l'album, mais avec leur propre personnalité, ayant juste emprunté des bons côtés de ces combos, en laissant à part les clichés. Mais le groupe est plus que ça: il y a pas mal de passages assez mi-tempo avec un aspect symphonique discret qui s'ajoute. Ce sont souvent des chœurs et pas d'ensembles de cuivres ou orchestraux comme pour beaucoup. Là il s'agit d'un appui pour rajouter de la puissance au côté épique et mélodique de la musique des Suedois malgré les parties rapides, souvent en double ou blastées.


Étonnante et agréable surprise cet album, pas agressif, mais pêchu à la fois, bien implanté dans le style mais original au passage, la patte The Legion est perceptible et rien que ça c'est important pour un groupe, car la concurrence et les redondances se font de plus en plus habituelles. Une dernière interrogation se pose: à avoir des pochettes relativement similaires, mais avec la couleur dominante différente à chaque fois...quelle sera celle de la prochaine? J'engage les paris c'est parti.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3