635

CHRONIQUE PAR ...

8
Alexis KV
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 0/20

LINE UP

-Seth Putnam
(chant)

-Josh Martin
(guitare)

-Nate Linehan
(batterie)

TRACKLIST

1)I Became a Counselor So I Could Tell Rape Victims They Asked for It
2)Easy E Got AIDS from F. Mercury
3)I Like Drugs and Child Abuse
4)Laughing While Leonard Peltier Gets Raped in Prison
5)I Convinced You to Beat Your Wife on a Daily Basis
6)I Sent Concentration Camp Footage to America's Funniest Home Videos
7)Rancid Sucks (And The Clash Sucked Too)
8)I Paid J. Howell to Rape You
9)I Pushed Your Wife in Front of the Subway
10)Extreme Noise Terror Are Afraid of Us
11)You Rollerblading Faggot
12)I Sent a Thank You Card to the Guy Who Raped You
13)I Lit Your Baby on Fire
14)Body by Auschwitz
15)I Intentionally Ran Over Your Dog
16)Sweatshops Are Cool
17)Women: Nature's Punching Bag
18)I Snuck a Retard into a Sperm Bank
19)Your Kid Committed Suicide Because You Suck
20)I Ate Your Horse
21)Hitler Was a Sensitive Man
22)You Robbed a Sperm Bank Because You're a Cum Guzzling Fag
23)I Made Your Kid Get AIDS So You Could Watch It Die
24)I Fucked Your Wife
25)Into the Oven
26)I Gave NAMBLA Pictures of Your Kid
27)The Only Reason Men Talk to You is Because They Want to Get Laid, You Stupid Fucking Cunt
28)I Made Fun of You Because Your Kid Just Died
29)Domestic Violence Is Really, Really, Really Funny
30)Dictators Are Cool
31)Deadbeat Dads Are Cool
32)I'm Really Excited about the Upcoming David Buskin Concert
33)Being Ignorant Is Awesome
34)You're Pregnant, So I Kicked You in the Stomach
35)Chris Barnes Is a Pussy
36)Tim is Gay
37)BT/A.C
38)I Sold Your Dog to a Chinese Restaurant
39)I Got an Office Job for the Sole Purpose of Sexually Harassing Women

DISCOGRAPHIE


Anal Cunt - It Just Gets Worse
(1999) - grindcore - Label : Earache Records



Parmi tous les freaks qui ont pu voir le jour dans le metal, il y a un groupe qui semble être absolument hors d'atteinte, ayant repoussé les frontières de l'ignoble aussi loin que possible d'un point de vue musical, mais aussi - et surtout - textuel. Anal Cunt, c'est la matérialisation du politiquement incorrect. Et quand je parle de "politiquement incorrect", ce n'est pas un discours de pseudo-rebelle pour apprentis-punks de seconde zone, du style "la société elle a mauvaise haleine" ou "f**k les multinationales". Non, Anal Cunt, c'est l'ignominie, la provocation outrancière gravée à tout jamais sur disque, témoignage frappant du concept selon lequel "on peut rire de tout", pour peu qu'on soit doté d'un sens de l'humour au 666ème degré.

Après l'escapade acoustique de Picnic Of Love, sur lequel Seth Putnam et ses collègues ont pondu les ballades d'amour les plus ignobles de tous les temps, le groupe revint à la charge dans son style de prédilection: le grindcore. Alors que l'album I Like It When You Die comptait encore quelques titres à peu près audibles, avec des riffs dans un style "oï punk", It Just Gets Worse se radicalise, et la grande majorité des compositions ne sont constituées que d'un fracas inaudible où se mêlent blast beats frénétiques, guitare en roue libre et hurlements porcins tellement incompréhensibles que suivre le "chant" même en ayant les paroles sous les yeux devient quasiment impossible.

Mais là où l'album mérite pleinement son nom - que l'on pourrait traduire par "ça ne fait qu'empirer" - c'est au niveau des paroles, allant aussi loin que possible dans la provocation gratuite, bête et méchante. Tout thème, du moment qu'il provoque l'indignation chez la majorité des gens, est bon à prendre: homophobie - l'insulte suprême pour A.C. étant le mot "gay" - misogynie ("Women: Nature's Punching Bag") , viol ("I Became A Counselor So I Could Tell Rape Victims They Asked For It"), violence familiale ("Domestic Violence Is Really Really Really Funny"), xénophobie ("Sweatshops Are Cool), insulte envers les autres musiciens ("Chris Barnes Is A Pussy"), drames personnels ("I Made Fun Of You Because Your Kid Just Died"), maladies incurables ("I Made Your Kid Get AIDS, So You Could Watch It Die"), etc. Il reste bien quelques chansons pouvant faire sourire par leur second degré manifeste, comme "I'm Really Excited About The Upcoming David Buskin Concert", mais un véritable point de non-retour est atteint avec les titres faisant explicitement référence au régime nazi et à l'holocauste: "Hitler Was A Sensitive Man", "I Sent Concentration Camp Footage To Americas Funniest Home Videos" et "Body By Auschwitz".

Les paroles ne s'embarassent pas avec des tentatives d'humour pertinent ou une quelconque recherche sémantique: il s'agit juste d'une collection d'insultes, sans l'ombre d'une rime, ayant pour seul but de susciter soit un rejet violent, soit un émerveillement devant tant de je-m'en-foutisme. Pourquoi une note aussi radicale, pourriez-vous me demander, pour un concept qui, au fond peut tenir la route? Tout simplement parce qu'un album aussi extrême ne pouvait mériter qu'une note extrême, peut-être aussi pour vous inciter à lire cette chronique en entier vous pencher sur ce cas très particulier. Mais surtout parce qu'Anal Cunt, c'est tout ce qu'on veut, mais sûrement pas de la musique.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3