18944

CHRONIQUE PAR ...

132
Eudus
Cette chronique a été mise en ligne le 01 juin 2022
Sa note : 13/20

LINE UP

-Erik Grawsiö
(chant+basse)

-Markus Andé
(guitares)

-Jacob Hallegren
(batterie)

Ont participé à l'enregistrement :

-Lea Grawsiö Lindström
(chant sur "En snara av guld")

-Ellinor Videfors
(chant sur "Hågkomst av ett liv")

-Kurt Pär Einar Hulkoff
(chant sur "Stridsgalten")

-Jonne Järvelä
(chant sur "Stridsgalten")

-Robert Dahn
(chant sur "Stridsgalten")

-Matin Björklund
(violon)

-Tobias Rydsheim
(claviers)

TRACKLIST

1) Freyrs blod
2) Ulvhjärtat
3) Adils fall
4) En snara av guld
5) Stridsgalten
6) Auns söner
7) Vitta vettr
8) Hågkomst av ett liv
9) The Wolfheart (English version)

DISCOGRAPHIE


Månegarm - Ynglingaättens öde
(2022) - black metal folk - Label : Napalm Records



Il y a maintenant presque trois ans, j'avais pris une sacrée claque avec Fornaldarsagor, le neuvième album de Månegram. Les Suédois proposaient un folk metal particulièrement heavy, bourré de tubes et aussi de morceaux plus sombres et introspectifs. C'est donc avec joie que j'accueille Ynglingaättens öde, dixième effort déjà. Et c'est un peu la douche froide.

Si sur Fornaldarsagor, malgré le côté épique, viking, le trio gardait par moment son esprit black et sombre, leur nouveau rejeton se veut étonnamment propre, presque lisse au niveau de la production. "Freyrs Blod" en est le parfait exemple. L'opener, épique de dix minutes qui plus est, ne décolle jamais, et manque de cette touche « épique » qui fait normalement les beaux jours du combo. Le ressenti est le même avec le single "Ulvhjärtat", qui s'apparente plutôt à une b-side de Fornaldarsagor tant on attend l'accélération qui ne vient jamais. Et ce n'est pas des propositions comme "Adis Fall", "Stridsgalten" ou "Auns Söner" qui viendront inverser la tendance.
Fort heureusement Månegram ne rate pas totalement le coche avec Ynglingaättens öde. En premier lieu on citera les deux très belles occurrences en duo avec des vocalistes féminines. "Hågkomst Av ett liv", jolie ballade intimiste et profonde, en acoustique mais surtout "En snara av guld", sur laquelle intervient Lea Grawsiö Lindström, fille du leader Erik Grawsiö, dotée d'une voix angélique qui sublime une composition plus sombre, plus lourde, répondant finalement plus à l'esprit des précédents efforts des Scandinaves. C'est également le cas pour l'autre réelle réussite, "Vitta vettr", plus épique et au riff plus imposant avec un chant black hargneux plus fidèle à la stature et au talent de son vocaliste, une vraie bouffée d'air frais et qui se révèle la meilleure piste d'un album plaisant mais terriblement frustrant.


Ynglingaättens öde n'est pas un mauvais album, loin de là, malgré les critiques, les morceaux restent tout de même plaisants, ils ne tiennent juste pas la comparaison avec leur prédécesseur. Mais Månegram et son savoir faire unique vous propose tout de même un nouveau voyage, plaisant, avec des arrêts agréables, mais aussi un léger goût de pilotage automatique et de manque d'aventure.






©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3