19011

CHRONIQUE PAR ...

132
Eudus
Cette chronique a été mise en ligne le 01 juin 2022
Sa note : 15/20

LINE UP

-Nils Molin
(chant)

-Rob Love Magnusson
(guitare+claviers)

-Mike Lavér
(guitares)

-Jonathan Olsson
(basse)

-George Egg
(batterie)

TRACKLIST

1) Power of Will
2) Advent
3) Natural Born Killer
4) Yours
5) All the Devils Are Here
6) The White
7) Instinct
8) Heart of Darkness
9) Achilles Heel
10) Power of Now

DISCOGRAPHIE

Final Advent (2022)

Dynazty - Final Advent
(2022) - power metal - Label : AFM Records



Parfois, il suffit d’un détail pour faire décoller la carrière d’un groupe. Pour Dynazty, il s’agit de l'intégration en 2017 de leur vocaliste Nils Molin au sein d'Amaranthe, groupe de metal moderne suédois très populaire. Depuis, d’albums en albums, Dynazty gagne en popularité, et cela ne risque pas de s'arrêter là avec leur nouvel album Final Advent.

Une des forces (qui peut aussi être une faiblesse) de Dynazty, c’est ce côté hybride tantôt hard fm (Sultants of Sin), tantôt power mélodique (The Dark Delight), voire symphonique par moment (Firesign). Le groupe ne s’arrête pas à un style linéaire et Final Advent ne déroge pas à la règle. Ce huitième effort poursuit le travail effectué sur The Dark Delight en proposant des tubes à foison à l’image de "Natural Born Killer", "Final Advent" ou encore "All the Devils are Here". Cependant, les compositions se voient bonifiées, puisque le quintet ré-incorpore des éléments des précédents albums, c’est-à-dire une touche plus heavy avec des riffs affutés ("Power of Will") et des soli, une des forces des Suédois. On retrouve même des relents hard fm, en témoigne la ballade "Yours", larmoyante et sucrée au possible, mais diablement réussie et toute en émotion. Elle met surtout en avant le timbre de Nils, véritable atout du combo. Fan de Dio, Nils se place dans un créneau intéressant, sa voix n’était ni aigüe ni totalement grave. En constante progression (en témoigne sa prestation live lors de la dernière tournée), il est fort à parier que son ascension n’est pas terminée.
Dynazty réussit également de par sa cohésion, le line up n’ayant quasiment pas changé depuis leur création. De ce fait Final Advent est clairement dans la lignée de l’histoire du groupe tout en étant plus consistant. Alors bien sûr, tout n’est pas forcément parfait à l’image de "Heart of Darkness" qui se veut tubesque mais qui reste à quai ou encore le final, "Power of Now" qui manque d’envergure. Mais à côté de cela, on retrouve des propositions qui se rangent dans les meilleures du catalogue de Dynazty à l'instar d’"Instinct", sorte de synthèse de l’histoire du groupe, mélodique, puissant, et symphonique avec un excellent refrain. Le titre a tout pour faire fureur. "Achilles Heel" n’est également pas en reste, avec sa structure orchestrale imposante et le chant habité de Nils. Au final, l’expérience Final Advent est une réussite et ajoute une nouvelle pierre à l’édifice, en espérant que ce nouvel effort soit un nouveau succès pour Dynazty.


Hard fm, power metal, metal symphonique, Final Advent coche toutes les cases de la recette Dynazty et n’est pas loin de se placer comme le meilleur effort des Suédois (seule l’épreuve du temps saura le dire). L’album prévu pour le 26 août saura parfaitement accompagner votre rentrée !




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4