536

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Geoff Tate
(chant)

-Chris DeGarmo
(guitare)

-Michael Wilton
(guitare)

-Eddie Jackson
(basse)

-Scott Rockenfield
(batterie)

-Neil Kernon
(claviers)

TRACKLIST

1)Walk in the Shadows
2)I Dream in infra Red
3)The Whisper
4)Gonna Get Close to You
5)The Killing Words
6)7)Neue Regel
8)We are Rebelion
9)London
10)Screaming in Digital
11)I Will Remember

DISCOGRAPHIE


Queensrÿche - Rage For Order
(1986) - metal prog - Label : EMI



On connait surtout Queensrÿche pour son Operation: Mindcrime. Cela se justifie totalement : cet album est un classique, méritant sa place dans toute discothèque digne de ce nom, et a propulsé les Américains sur le devant de la scène. Il n'en faut pas plus pour que le groupe, en perte de vitesse depuis quelques années, en annonce aujourd'hui une suite... Cependant, attisant ainsi notre curiosité, Queensrÿche semble occulter le fait que sa carrière ne se limite pas à un seul album, si culte soit-il. Rage For Order, sorti en 1986, passe ainsi injustement mésestimé. Tentons de réparer avec nos petits moyens cet affront.

Rage For Order annonce de façon majestueuse la tournure de la carrière du Rÿche, souvent cité par les groupes de metal progressif comme une référence incontournable. Et en effet, de nombreux hits parsèment cet opus, d'où l'influence paraît après coup plus évidente. C'est le cas de l'ouvreur "Walk In The Shadows", l'un des titres les plus appréciés du groupe. Il en résume le style à la perfection : mi-heavy mi-hard, riffs caractéristiques, mélodies imparables, basse d'Eddie Jackson immanquable, chant incomparable et indémodable. Il ne serait d'ailleurs pas exagéré d'affirmer, à ce titre, que Rage For Order constitue dans son ensemble la plus belle performance de Geoff Tate à ce jour. On arrive en 1986 à une période où Queensrÿche culmine sur la scène heavy "subtil" mondiale, et le vocaliste n'y est très certainement pas pour rien.

Vous n'êtes pas convaincu ? Ecoutez donc le refrain à tiroir de "The Whisper" ou les trois ballades, toutes de très bonne facture, que sont "The Killing Words", "London" et "I Will Remember". Ces chansons soft "à la Rÿche", loin de tomber dans la facilité, profitent au contraire du talent inné de Tate pour aborder ses lignes de chant, d'une manière unique. Sa voix grave et sensuelle s'exprime encore mieux sur la version live de "The Killing Words", figurant sur la version remasterisée de l'album. Mais ses capacités ne se limitent pas à cela. Qui tient la comparaison face au chef d'oeuvre "Neue Regel" ? Pas grand monde assurément. Une petite merveille d'harmonies que ce titre, à l'ambiance futuriste, inclassable et inimitable. Les chansons heavy plus traditionnelles que sont "Surgical Strike", "Chemical Youth" ou encore "Screaming In Digital", s'inscrivant dans la lignée d'un "Speak" et d'un "The Needle Lies" sur Mindcrime, pour conventionnelles qu'elles soient, valent ainsi malgré tout le coup d'oreille. La paire de gratteux Chris DeGarmo / Michael Wilton n'a d'ailleurs pas grand chose à envier à Adrian Smith / Dave Murray.

Dans la foulée, les Américains offrent un petit coup de pouce à la canadienne Lisa Dal Bello en reprenant son "Gonna Get Close To You". Malheureusement, en dépit d'une fort belle introduction, la structure légèrement poussive du titre dépareille face aux tubes de Rage For Order. Il ne s'y passe pas grand chose en somme. Rappellons que cette Lisa fut la première vocaliste pressentie par le groupe pour interpréter le rôle de Mary dans Operation: Mindcrime. Histoire de ne pas bouder son plaisir, la version remasterisée du disque, datant de 2003, contient outre une relecture pas vraiment utile de "Gonna Get Close To You", une version live de "Walk In The Shadows" un remix acoustique de "I Dream In Infrared", autre highlight de ce disque, qui décidément vaut le détour. L'ensemble est peut-être un poil plus irrégulier que Operation: Mindcrime, mais les petites pépites qu'il contient devraient vous persuader de la légitimité de l'acquisition. En attendant le part II de ce que vous savez, Rage For Order est recommandable. Et comment !




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5