CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
le 05 juin 2024




SETLIST

Dvne :

Sì-XIV
Eleonora
Reliquary
Reaching for Telos
Abode of the Perfect Soul
Plērōma
Cobalt Sun Necropolis
Sarmatæ

Rappel :
Of Blade and Carapace

My Diligence :

Death
Horses
Black
On the Wire
The Matter, Form and Power
Auspicious
Allodiplogaster Sudhausi

AFFILIÉ

Dvne
Le Petit Bain
(17 septembre 2021)

01 juin 2024 - Le Petit Bain


Dvne_-_My_Diligence_Le_Petit_Bain_20240601

Dvne restera le premier groupe que j’ai vu en concert post-covid. Je me rappelle de petits couacs, d’un groupe pas super à l’aise. Mais pas de quoi me freiner pour retourner les voir alors que Voidkind est bien parti pour être le meilleur album de l’année 2024. De nouveau au Petit Bain, ils étaient cette fois accompagnés de My Diligence. Et, surtout, désormais, ils étaient là pour clore le concert… C'en était fini des premières parties.

MY DILIGENCE commence donc et ce choix de première partie est particulièrement pertinent. La musique du trio est dans la même galaxie que celle de Dvne. Une base stoner/ sludge, une alternance voix hurlée, voix chantée, un peu de mélodies, un côté prog… Nul doute que le trio (deux guitares, une batterie - on a cherché en vain le bassiste) aura gagné quelques auditeurs supplémentaires tant ils peuvent jouer devant un public constitué de leur cœur de cible. Surtout que leur musique est plutôt réussie, avec quelques morceaux marquants et accrocheurs. Les Belges ont donc parfaitement ouvert le concert, avant que les Écossais ne prennent le relais. Le public a su leur faire honneur, c'était bien mérité.
Ils sont cinq sur scène. DVNE a pris de l’expérience et ça se sent. Tout au long du concert, on les sent bien plus à l’aise. Discrets et ne communiquant pas avec le public (on pourrait dire arides ?), ils laissent parler leur musique. Le show est orienté avant tout sur le dernier album. Un choix un peu discutable sachant qu'Etemen Ænka leur a fait prendre une nouvelle dimension. Ainsi, même le rappel est une B-side, "Of Blade and Carapace" qui laisse le public un peu perplexe (non pas qu'il soit mauvais, mais surprenant). Avec neuf morceaux au compteur, on aurait aimé davantage de morceaux de l’album précédent. Voidkind étant également un excellent opus, le concert fait quand même mouche devant une assemblée conquise. La configuration du groupe sur scène se révèle originale : les deux guitaristes/ chanteurs sont relégués sur les côtés pendant que le bassiste remplaçant, mais impressionnant, occupe le centre [nda : il me semble l’avoir vu faire une pige sur scène chez Ne Obliviscaris, mais sans garantie de mon information]. Au clavier, nous avons un troisième chanteur (chœur et growl essentiellement). On regrettera que le batteur, déjà fort remarquable en studio, ait été placé au fond à droite, un peu invisible à mes yeux. Sa prestation était là aussi bluffante. Le Petit Bain s’est donc révélé un poil petit pour un groupe qui monte - la salle était pleine à craquer. Si les membres du groupe s'adressent peu au public (alors qu’ils parlent français, c’est un peu dommage), leur énergie sur scène est communicative. Comparé à 2021, ils ont passé un vrai cap sur scène. Bravo à eux.


Une bien belle soirée de qualité sous le signe du prog (suffisait de voir les t-shirts des gens). Après une première partie pertinente et de qualité, Dvne a enfoncé le clou avec une prestation maîtrisée où leur musique a parlé pour eux. On espère peut-être une plus grande scène la prochaine fois, car on les a sentis un peu à l’étroit au Petit Bain. Alors, prenez le train en marche et rejoignez la hype !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5