19001

CHRONIQUE PAR ...

124
Shamash
Cette chronique a été mise en ligne le 01 juin 2022
Sa note : 14/20

LINE UP

-Mark Kloeppel
(chant+guitare)

-Jason Netherton
(chant+basse)

-Darin Morris
(guitare)

-Adam Jarvis
(batterie)

TRACKLIST

1) Administer the Dagger
2) The Eaters and the Eaten
3) Complete Control
4) Necessary Suffering
5) Rites of Cruelty
6) Conspiracy of None
7) Infiltrators
8) Reciprocal Repulsion
9) Now Defied!

DISCOGRAPHIE


Misery Index - Complete Control
(2022) - death metal death grind - Label : Century Media



La sortie d’un nouveau disque de Misery Index est toujours un événement. Depuis ses débuts, ce groupe, formé alors par d’ex-Dying Fetus, n’a eu de cesse de brutaliser des fans qui apprécient se faire molester avec rudesse.
Après un excellent Rituals of Power, les États-Uniens reviennent aux affaires avec la ferme intention d’en découdre, une fois de plus. Il semblait compliqué, de prime abord, de surpasser l’œuvre précédente. Il faudra se résoudre, au fil des écoutes, à envisager que cette intuition se transforme en vérité.

Non pas que Complete Control soit un mauvais disque, loin de là. Il est cependant moins que Rituals of Power. Comment ça, il manque un adjectif à ma phrase ? Moins quoi ? Moins inspiré dans un premier temps. Les morceaux sont composés avec professionnalisme, mais l’on a parfois la désagréable impression d'un groupe en pilotage automatique. Rien de bien neuf et original ne sortira en effet de ce septième méfait. L’on retrouve le groove inimitable de la bande qui a de quoi faire hocher frénétiquement la tête à n’importe quel quidam un tant soit peu sensible à la musique extrême. La simplicité du riff de "Conspiracy of None" pourrait en effet résumer à lui seul mon propos. Pas de prise de risque, mais un passage somme toute simpliste et efficace, qui fera certainement son petit effet.
Moins puissant également. L’une des forces de la livraison précédente résidait dans une production qui mettait bien en avant le mordant et l’aspect rouleau compresseur du quartet. Allez savoir pourquoi, la production rend l’ensemble moins terrible. Les amateurs de violence seront toutefois ravis de se faire secouer, mais l’ensemble sonne un peu trop propre, manquant de quelques légères aspérités qui auraient pu aiguiser le propos de Misery Index.
Moins brutal enfin. Attention, ne vous méprenez pas. La formation n’est pas à mettre entre toutes les oreilles et les plus fragiles d’entre vous argueront que certains titres font encore la part belle à une virulence contrôlée. Il faudrait en effet être de mauvaise foi pour ne pas reconnaitre l’effet destructeur de certains morceaux, comme "The Eaters and the Eaten" ou "Now Defied!" Mais à la fin des trente-trois minutes de ce disque, l’on aurait aimé être encore plus maltraité par un groupe, passé maître dans cet art violent. Est-ce également dû à un côté mélodique plus assumé, comme sur "Complete Control" et son solo en fin de course ?
Ne soyons cependant pas pessimiste et regardons les qualités de la galette. Elles sont nombreuses, mais comment aurait-il pu en être autrement ? On parle tout de même d’un des gros noms du death moderne, qui brutalise le monde depuis plus de deux décennies désormais. Le duo de hurleurs, Jason Netherton et Mark Kloeppel se répondent toujours avec verve, hurlant leurs messages engagés avec virulence. Plusieurs passages appelleront également à la bagarre dans les pits du monde entier et certaines pièces viendront s’insérer aisément dans une setlist faisant la part belle à la sauvagerie.


Après une prime déception, eu égard aux grandes qualités de leur sortie de 2019, ce Complete Control, une fois assimilé, peut plaire. Il porte à merveille son nom, présentant un quatuor sûr de sa force, qui ne cherche pas à forcer son talent. Un album appréciable donc, mais qui manque d’un grain de folie destructrice. Gageons que la prochaine livraison sera plus saignante.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4