Summer Breeze 2008


Summer Breeze

UN REPORTAGE DE...




SOMMAIRE

Jour 1 : 13 août 2008
Jour 2 : 14 août 2008
Jour 3 : 15 août 2008
Jour 4 : 16 août 2008

REPORTS DU JOUR


Destruction
(Dexxie)
Ensiferum
(Dexxie)
The Old Dead Tree
(Dexxie)


GALLERY

 


Jour 4 :16 août 2008



Troisième et dernier jour de festival. Il n'y a aujourd'hui pas beaucoup de très grosses pointures, mais énormément de qualité musicale. Il faut savoir que le Summer Breeze n'est pas friand de très grosses têtes d'affiche, et que même s'il y a quelques grands groupes de temps à autres, la sélection est visiblement faite sur des critères de qualité et non pas de renommée. Ceci-dit, les deux ne sont en aucun cas incompatibles...

PhotoOn retrouve Destruction (live-report ici), qui est définitivement un groupe dont la signification prend forme en live, en fin de soirée. On peut cependant s'interroger sur la raison pour laquelle Cradle of Filth ont été choisis pour clôturer la grande scène : pour se moquer d'eux ? Pour ramener des adolescents et se faire du pognon ? Pour donner un côté cirque au festival en ramenant des clowns ? La formation britannique présente en effet une prestation ridicule, et montre au grand jour le vrai visage de ce groupe tout à fait minable : dès les premiers pas du chanteur sur scène, celui-ci se prend une bouteille d'eau, et un bon nombre de rouleaux de papier WC qu'il prend un malin plaisir à renvoyer au public. Sa voix est désastreuse, les claviers sont immondes, et de devoir se farcir 1h15 de cette chose pour pouvoir ensuite apprécier du Anathema sur la petite scène, je trouve ça très désagréable. Surtout à une heure à laquelle on commence à fatiguer, et je suis prêt à parier que bon nombre de fans d'Anathema furent découragés par...ça.


À part cela, parmis les bons groupes du jour : The Old Dead Tree (live-report ici), que nous avons interviewés (interview ici), l'excellentissime Keep of Kalessin, Ensiferum (live-report ici), ainsi que, comme je vous l'ai dit, Destruction et Anathema, qui sont tous deux de bons groupes en live.

Une fin de festivale qui aurait été excellente sans Cradle of Filth. Bien-sûr, il en faut pour tous les goûts, mais pourquoi faut-il que chaque année, les organisateurs décident de ramener des groupes de faibles qualité juste pour leur renommée ? On se souvient, entre autre, de Fear Factory il y a deux ans, et des Oomph! l'année dernière. Je ne pense honnêtement pas que cela soit nécessaire pour faire complet. La journée fut ceci-dit très sympathique, musicalement parlant.

Photo

On peut affirmer que le Summer Breeze 2008 fut une réussite. On retiendra les prestations de quelques groupes excellents, comme Heidevolk, 3 Inches of Blood, Arch Enemy, Destruction, Keep of Kalessin, Månegarm ou encore Ensiferum. La qualité musicale fut au rendez-vous, et les quelques soucis d'organisation (1h15 de Cradle of Filth et 9h30 de bouchons, on se demande lequel on préfère) ne suffiront vraiment pas à gâcher ce festival. Les aires de campings et de concerts sont aérées, il y a de la place, c'est plus agréable qu'un Wacken parce-qu'il y a moins de monde et qu'il y a donc toujours la possibilité d'être près de la scène. De plus, les files d'attente pour l'accès aux concerts sont toujours très courtes. Bref, on respire. Bravo, Summer Breeze, et à l'an prochain !


Lire le report :
précédent   


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7