17185

CHRONIQUE PAR ...

100
Merci foule fête
Cette chronique a été mise en ligne le 03 novembre 2015
Sa note : 12/20

LINE UP

-Tomás Enrique "Tom" Araya Díaz
(chant+basse)
 
-Kerry Ray King
(guitare)

-Paul Steven Bostaph
(batterie)

Guest :

-Gary Wayne Holt
(guitare)

TRACKLIST

1) Delusions of Saviour
2) Repentless
3) Take Control
4) Vices
5) Cast the First Stone
6) When the Stillness Comes
7) Chasing Death
8) Implode
9) Piano Wire
10) Atrocity Vendor
11) You Against You
12) Pride in Prejudice

DISCOGRAPHIE


Slayer - Repentless
(2015) - thrash metal - Label : Nuclear Blast



- Bien. Après avoir établi que les groupes de djent n'avaient pas d'âme, passons au point suivant. Lars ?
- Le prochain sujet inscrit à l'ordre du jour est la dernière production de Slayer, intitulée Repentless.
- C'est une daube !
- Euh, Dave, attends ton tour pour parler, s'il-te-pl...
- Et toi aussi, t'es bidon, j'te f'rais dire, espèce d'hypocrite !
- Ça y est, ça recommence... Mais quelle idée de mettre des bouteilles de Jack sur la table, aussi !
- Je propose désormais qu'une délicieuse bière The Trooper soit mise à disposition de chaque membre du comité.
- Oui, non mais, Steve, on avait voté, rappelle-toi : pas de substances neurotoxiques pendant les réunions.
- Dire que tu m'avais fait la guerre à l'époque quand j'avais voulu faire interdire la dope...
- Bon, Messieurs, on peut revenir au sujet ?

- Qu'est-ce que tu veux qu'on te dise ? Slayer, c'est Slayer, point. Ça va vite, ça parle de sang, de carnages et de tueries, ça gueule dans tous les coins et ça tabasse.
- Oui mais je sais pas, moi, est-ce qu'il est meilleur que celui d'avant ? Pire ? Pareil ?
- Ben déjà, le précédent, World Painted Blood, il remonte à... Pfffuit.
- Pas aussi loin que le dernier Metallica, quand même ?
- Je t'ai entendu, Jean-François ! Ce n'est pas parce que tu ponds un disque avec Annihilator à chaque fois que tu reçois un rappel d'impôts que... Et puis tu oublies Lulu. 2011. Ah.
- Oui, j'ai complètement oublié Lulu. Et tu sais pourquoi ? Parce que je ne veux pas m'en souvenir. Jamais.
- Il suffit ! En tant que Véritable Représentant du Trve Metal Vrai, moi, Joey Homme-de-Guerre, somme cette assemblée de statuer sur le dernier acte du Massacreur afin de déterminer si ce dernier est digne de rejoindre nos troupes engagées dans la Divine Croisade contre le Mal Absolu.
- Le « Mal Absolu » … Rhapsody ?
- Arrête, Scott, tu vas encore nous l'énerver. La dernière fois, il a fallu se mettre à dix pour l'empêcher de descendre dans le Bronx avec son épée pour « faire leur fête à tous ces merdeux à casquette qui font du rap avec leur organe reproducteur ».
- Il a vraiment dit ça ?
- Non, il a dit « bite ».
- Scott, on a surtout dit stop !
- N'empêche, elle était vachement impressionnante, son épée. Même en plastique.
- On s'écarte du sujet, là.... Scott, ta gueule.

- OK, on se calme. Déjà, qui a écouté l'album ?
- ...
- Ah bah bravo. Vous bossez vachement les réunions, ça fait plaisir ! Six ans que les seigneurs du thrash n'avaient pas sorti de disque et personne ne fait l'effort de jeter une oreille sur le nouveau produit ?
- Mais Lars, avec Slayer, on sait déjà à quoi s'en tenir avant d'appuyer sur play : ils servent quasiment la même soupe depuis Diabolus in Musica en 1998.
- Et c'est nul !
- Bon, Dave, vas-y : lâche-toi, qu'on en finisse.
- C'est toujours pareil, ça matraque de partout, les breaks sont tellement prévisibles qu'ils en sont contre-productifs, Araya soûle à force de brailler systématiquement. On a l'impression d'entendre douze fois le même morceau.
- Et bien toi au moins, tu as écouté l'album...
- Des fois que ça lui donnerait un peu d'inspiration...
- Dis donc Canniboule, t'as pas le sentiment que c'est le CHU qui se fout du dispensaire, là ?
- N'empêche, il a raison.
- Rob ? Tu es réveillé ?
- The Priest is back and awake, mon pote. Ouais, j'ai écouté Repentless. Il est impressionnant de puissance et de rapidité. Logique : ceux qui les ont vus en concert ces derniers temps savent que les mecs n'ont rien perdu de leur vélocité, malgré le départ de Dave Lombardo, le batteur historique, et la perte tragique en 2013 de leur guitariste et membre fondateur, Jeff Hanneman.
- Où est-ce que ça coince, alors ?
- Comme l'a indiqué Dave dans son annuel éclair de lucidité, c'est très répétitif. On savait le collectif, enfin King et ses employés, dénués de toute capacité d'innovation depuis plus de vingt ans. Mais au moins, sur World Painted Blood, quelques titres tel "Beauty through Order" sortaient du lot, le malfaisance était palpable, les cassures mieux amenées. Ici, elles sont aussi convenues que sur le dernier Exodus.
- Rob, je suis là. Et je joue aussi sur Repentless.
- Ah, Gary, euh... Effectivement, tu es là, ah ah. Toujours aussi baraqué, hein ? Non mais justement, un truc bien avec Slayer, c'est qu'au moins, les morceaux ne durent pas des plombes comme sur le dernier Exod...
- Tu t'enfonces, Rob.
- D'accord, je retourne dans mon sarcophage. D'ailleurs, j'ai une séance de cryogénisation prévue avec Ozzy Osbourne, il ne devait pas venir ?
- La dernière fois qu'Ozzy s'est souvenu de quelque chose d'autre que d'un rendez-vous avec son dealer, ce devait être en 1970.

- Sinon, les solos de Kerry King, toujours aussi concis ?
- Sur l'échelle d'Iron Maiden, je dirais que leur durée est négative.
- Ah ah, elle est bien bonne, celle-là ! Hein, Steve ?
- Marrez-vous, j'ai trois gratteux à faire tourner, moi, faut bien qu'ils servent à quelque chose. Pendant les concerts, ça permet à Bruce de changer de costume, de faire les courses pour la semaine, de passer voir son cancérologue... Les solos lui ont peut-être sauvé la vie, vous savez.
- À propos de King, il n'est pas là aujourd'hui ?
- Ben non, patate, on n'allait pas délibérer sur son dossier en sa présence, personne n'aurait osé l'ouvrir. T'as vu le bestiau ? On dirait un rugbyman néo-zélandais sous anabolisants.
- Joli pléonasme, Scott. Ceci dit, cet album me fait vachement penser à Reign in Blood, les riffs hachés, les solos décadents, le minutage serré, l'ambiance malsaine...
- Ouais. Comme les quatre ou cinq précédents. C'est un peu dommage de s'inspirer en permanence d'un unique enregistrement vieux de trente piges, non ?
- OK, mais c'est THE album ! Il y a pire comme influence...
- Il en existe d'autres, Jean-François ! Même toi tu as tenté des trucs après tes premiers succès. Bon, tes délires electro étaient aussi convaincants qu'une conversion de Manowar au raggamuffin, mais au moins, tu as essayé. Slayer, non.
- Calme, Joey, il disait ça pour blaguer.
- La nostalgie, c'est de la merde !
- Merci Mike pour cette intervention constructive.
- Du heavy merdal !
- Oui oui, Mike, on avait compris. C'est sûr que toi, tu n'hésites pas à promouvoir ta dernière bou... création sur scène plutôt que te reposer sur tes lauriers.
- En fait, vous reprochez à Slayer de faire du Slayer, comme Cannibal Corpse a toujours fait du Cannibal Corpse, AC/DC du AC/DC, Justin Bieber du Justin Bieber...
- Joey, lâche ce tesson de bouteille ! C'est pas un false, je te dis, il plaisantait ! Pas vrai que tu plaisantais, Jean-François ? Non ? Enfoiré de Canadien, on s'en sort comment maintenant, tu peux me le dire ?!

- Bon, puisque la Delta Force est finalement parvenue à neutraliser Joey et que les urgences ont admis notre représentant black metal qui voulait lui piquer son zippo®, je suppose que nous pouvons conclure sur le cas Repentless ?
- Il est moisi !
- Dave, couché !
- Implacable, sans concession, maîtrisé...
- Monotone, sans idée, bourrin...
- Je sens que les votes vont être serrés.
- On vote pourquoi déjà ?
- Pour établir si cette réalisation constitue une nouvelle preuve de la supériorité incontestable du metal sur les autres formes musicales.
- Ça veut dire qu'on devra aussi se prononcer sur la nouvelle sortie de Nightwish?
- Non David mon candide, le règlement du comité est formel : aucune écoute susceptible de porter atteinte à l'intégrité physique et morale de ses membres ne peut leur être imposée.
- Je n'étais donc pas obligé d'écouter le dernier Maiden ?
- Ah la boulette. Tu as une bonne mutuelle ?


Un commentaire ? Un avis ? C'est ici : http://leseternels.forumofficiel.fr/t504p45-slayer-repentless-11-septembre#


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6