2876

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

- Hoest
(chant+guitare)

-C. Corax
(guitare)

- Keridwen
(basse+claviers)

- Mutt
(batterie)

TRACKLIST

1)Part I
2)Part II
3)Part III
4)Part IV
5)Part V
6)Part VI
7)Part VII

DISCOGRAPHIE

Nattestid... (1999)
... Bjoergvin... (2002)
... Doedskvad (2005)
Taake (2008)
Noregs Vaapen (2011)

Taake - ... Bjoergvin...
(2002) - black metal - Label : Wounded Love



Nous revoilà avec ce fameux groupe qui a apporté au black un vent nouveau, ou au moins rafraîchissant (ce qui n’est pas peu dire quand on parle de black!), sur une scène en panne d’inspiration ou qui vire toujours plus au death et au heavy. Taake reste fidèle à son black metal fin et racé et allie toujours ses sonorités true black à de nombreuses mélodies qui sont autant de coups de poignard portés au dos du genre. Mais qu’importe, c’est toujours agréable à entendre et surtout, cela nous fait dire que le true black n’est pas un genre qui s’est auto-forgé une prison de son.

Enfin bon, Taake semble nous faire le coup du plus de tout quand même. On note plus de mélodies, plus de claviers et surtout plus de production (elle est meilleure quoi). Mais là où la solution du « tout plus » a tendance à souvent virer à la soupe populaire ou à un fracas indescriptible et une purée incompréhensible dans la majeure partie des cas, Taake conserve son aura. Certes, il a un peu perdu au passage de sa personnalité. Mais il a gagné en richesse et arrive à s’ouvrir de nouveaux horizons. Il se permet même de sortir une fin de chanson totalement incongrue sur la quatrième piste sorte de cambouis électro-médiéval. Ne demandez pas de quoi il s’agit, il faut vraiment écouter pour savoir de quoi il en ressort. La conclusion de ce mouvement est qu’il s’agit d’une pièce totalement inattendue, qui surprend donc et explose une bille d’originalité en pleine face. C’est bien sympa de se faire surprendre à ce point en nos malheureux temps de copiage à tout va. Passé ce subjuguant passage (non, ce n’est pas une répétition, mais un effet de style…) qui résumerait presque à lui tout seul ce qu’est Taake au true black d’obédience norvégienne, vous n’avez pas des masses de choses à savoir.

Le plus important est que vous devez garder à l’esprit que la musique du groupe, aussi mélodique qu’elle soit, est toujours extrêmement véloce. La spatialité de Emperor plane toujours au-dessus de vos têtes. Les comparaisons s’arrêteront là car fort heureusement en plus de garder un son true, Taake n’a pas fait appel au chant clair. Ouf! Car cet exercice de style si apprécié aurait ici dénaturé l’ensemble. Il faut rester dans quelque chose de très carré tout de même. Apporter des éléments nouveaux c’est bien, mais respecter certaines traditions parmi les plus respectables, c’est aussi bien. Et arriver à être original en combinant les deux, c’est fort. Tant qu’on y est, la production qui est donc mieux faite depuis le premier opus a perdu un peu de cette force glaciaire qui caractérise le genre. Les guitares sont toujours hideuses mais elles ne le sont plus autant. C’est peu de choses et pourtant ça importe beaucoup. Dans le même ordre d’idée, la batterie moins sèche apporte à cette impression de lissage sonore. Ne vous attendez pas non plus à de la pop, mais la production plus policée ne fait vraiment pas partie des éléments les plus positifs apportés par la modernité au black metal. Voilà, c’est dit.


Mais au final ne vous y trompez pas, vous avez là un joli CD de black metal tout à fait intègre et tellement bien fait qu’il n’y a aucune raison d’en détourner ses oreilles. Les menus défauts relevés ne l’emportent aucunement sur les nombreuses autres qualités de ...Bjoergvin.... Honneur, tradition, originalité et inspiration sont les premiers à venir à l’esprit. Taake vient de prouver encore une fois qu’il est possible de faire du bon true black sans pour autant s’appeler Dark Throne.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2