17400

CHRONIQUE PAR ...

100
Merci foule fête
Cette chronique a été mise en ligne le 17 mai 2016
Sa note : 12/20

LINE UP

-Michael "Mike" Howe
(chant)

-Kurdt Vanderhoof
(guitare+ claviers)

-Rick Van Zandt
(guitare)

-Steve Unger
(basse+ chœurs)

-Jeff Plate
(batterie)

TRACKLIST

1) Reset
2) Killing Your Time
3) No Tomorrow
4) Signal Path
5) Sky Falls In
6) Needle and Suture
7) Shadow
8) Blow Your Mind
9) Soul Eating Machine
10) It Waits
11) Suffer Fools

DISCOGRAPHIE


(2016) - heavy metal - Label : Nuclear Blast



-Tu es prête, Jarta ?
-Oui, Eve. Je le suis.
-Et notre suspect, le peinturluré acnéique, là ?
-Je crois qu'il ne le sera jamais.
-On va pas attendre cent-sept ans ! De toute façon, cette histoire est pliée.
-Eve, notre boulot consiste aussi à comprendre.
-Il a torturé cette gamine, bon sang ! Qu'est-ce qu'il y a d'autre à comprendre ?
-J'ai l'intuition que c'est plus compliqué que ça.


-Bonjour Samsamoth.
-(sanglots) Bon...bonbonbon...j..j..j..ouououour..rr...rr !
-Allons mon garçon, tâche de te reprendre, tu veux bien ? Nous ne somme pas ici pour te juger. Nous voulons simplement connaître la vérité.
-Par contre, si tu as des conseils maquillage, te fatigue pas à nous les fourguer - le noir et blanc qui dégueule, perso ça m'a jamais donné envie de rouler des galoches. Ok moi c'est Eve Bombardo et voici ma collègue Jarta Cerumen. Nous sommes chargées de ton interrogatoire et comme tu t'en doutes, on a plein d'autres dossiers sur les bras, genre des concerts de metal prog en série ou du trafic de sludge. Des trucs vraiment graves, quoi.
-C'est pourquoi nous comptons sur ta coopération pleine et entière pour nous aider à établir les faits – ça nous changera du dealer de vidéos d'AC/DC coupées à l'Axl Rose que nous avons chopé ce matin. Un vrai dur, celui-là – il soutenait mordicus que sa came était pure à 100% alors qu'elle puait la contrefaçon.
-Je... Je l'aimais, vous savez.
-Ce n'était pas réciproque, je suppose ?
-J'ai tout tenté pour la séduire mais hors de question de sacrifier ma personnalité : car je suis un trve et j'entends le rester ! Pourtant il n'y avait rien à faire : même le black metal mélodique avec du synthé et des filles qui chantent, elle trouvait ça nul.
- Ancient ?
-Non, Amesoeurs.
-Ah ouais. La vache, t'es pas le roi de la drague, toi.
-Bouhouhouhouuuu !
-Eve, montre un peu de pitié. Malgré les apparences, il est possible que sous ce sweat à capuche triple XS de Dimmu Borgir se cache un jeune homme plein de qualités.
-On va voir : est-ce que tu t'intéressais à ses goûts à elle plutôt que chercher à lui imposer les tiens ?
-Justement, j'ai essayé ! C'est là que ça a dérapé...
-Elle préférait les gros tatoués en tenue de hockey qui font du rap hardcore ?
-Non non, elle donnait pas dans le pervers. En fait, son truc, c'était le heavy metal des années quatre-vingts.
-Mais c'est une perle rare, ta copine, là ! Tu lui a sorti le grand jeu ? Tygers, Pretty Maids, Mötley Crüe, Maiden, Def Leppard ?
-Dommage Jarta, t'étais bien partie...
-Pfff, toi, évidemment, sortie de ton death metal moulé à l'usine... Alors mon grand, qu'as-tu commis de si terrible ?
-Elle m'avait parlé d'un groupe qu'elle vénérait entre tous. Metal Church. Elle n'arrêtait pas de me bassiner avec ces mecs.
-Par les bermudas de Charlie Benante ! Tu as prononcé les mots magiques et...
-Jarta, relève-toi : tu es en service.
-Hum, oui, pardon. C'est qu'on a tellement peu d'occasions de se réjouir dans notre métier...
-Ouais donc ok, Metal Church, qu'est-ce qui se passe ?
Du heavy thrash vigoureux, mélodique, intense. Une atmosphère unique portés par des guitares inspirées, un batteur subtil et un chanteur qui dépote. » Voilà ce qu'elle répétait.
-La description correspond.
-Durant les eighties, d'accord. Mais, madame l'inspectrice, vous devez admettre que l'inspiration exceptionnelle des débuts a peu à peu déserté le quintet la décennie suivante et que la reformation récente sous la houlette de l'unique membre d'origine Kurdt Vanderhoof n'a pas cassé des briques...
-Mais dis donc, bonhomme, tu as bossé le sujet, on dirait.
-Je l'aimais tellement...

-Ah oui, forcément. Bon, ta belle, elle a dû adorer que tu témoignes autant d'intérêt à ses musiciens favoris.
-Oui, j'ai cru que j'allais conclure.
-Ton romantisme m'émeut autant que lorsque j'ai entendu ma première démo de Dying Fetus.
-Un disciple du black metal ne saurait renier ses croyances et se dérober à ses sombres obligations. Je voulais attirer à moi cette hédoniste ignorante pour la guider sur la voie de la Vérité Véritable qu'ont tracé avec ferveur les Maîtres Incorruptibles du Nouvel Ordre Nouveau.
-Bordel, un illuminé. Manquait plus que ça.
-Je ne suis pas fou ! Emperor, Mayhem et Cradle of Filth régneront bientôt sur les cendres de ce monde décadent !
-Avec Cradle, ce sera plutôt sur des tubes de mascara.
-Tais-toi, impure !
-Eh oh, il va me causer meilleur, le corback au sébum !
-Doucement, Samsamorph. Assieds-toi et raconte-nous la suite.
-Elle ne voulait rien savoir. Elle disait que des types incapables de régler correctement leurs amplis et qui braillaient comme s'ils s'étaient enfoncé un cône de chantier playmobil® sous le pied, c'était idéal pour parodier un clip de Mariah Carey mais qu'elle n'allait certainement pas se taper ça de son plein gré et à jeun.
-Une demoiselle sensée, en somme.
-Et donc, sadique que tu es, tu lui as balancé l'intégrale de Darkthrone.
-Non. Le dernier Metal Church.
-Je suis perdue, là...
-Attends, Jarta, souviens-toi : on avait reçu une fiche de signalement en 2013 sur ces gars. Des vieux sur le retour qui empilent des riffs fades sur des rythmes d'une « platitude » désespérante. On avait classé sans suite parce que sur la forme, c'était irréprochable, correctement exécuté et dénué d'exaction vocale. Mais la section n'avait rien à voir avec celle de la grande époque évoquée par Mini-Panda tout à l'heure.
-Samsamol, ton amie n'était pas au courant, c'est ça ? Mais toi, tu savais. Et tu as voulu l'informer à ta façon, quitte à lui causer un choc. Un gros choc.
-Un choc salutaire ! Elle était persuadée qu'avec le retour du légendaire Mike Howe derrière le micro, Metal Church retrouverait le succès et que si la distribution était assurée par un gros label comme Nuclear Blast, c'était le signe que la musique devait tout déchirer. Ce genre de baratin.
-Et alors ?
-Howe, il reste convaincant dans les médiums, là où son timbre chaleureux et unique fait merveille. En revanche, il rame sévère dans les aigus – on dirait ma mère quand elle glapissait parce que j'avais foutu le feu à la niche du chien. Et puis à lui tout seul, il ne peut pas rattraper une écriture en berne – la plupart des refrains donnent l'impression de ne pas avoir été terminés. Néanmoins, un climat vaguement inquiétant parvient à retenir l'attention sur les morceaux un peu plus lents, tel le sinueux "Shadow" - vous pensez qu'un intitulé pareil m'avait intrigué. Mais ça reste insuffisant pour sortir cette production de l'anecdotique.
-Je redoute le pire...

-Quand j'ai compris de quoi il retournait, j'ai fait mine de m'enthousiasmer et je lui ai proposé d'aller découvrir les titres chez elle. Elle ne s'est pas méfiée. J'avais décidé d'agir dès les premières secondes – à l'évidence, je disposais de peu de temps avant qu'elle ne reprenne ses esprits. Alors je l'ai attachée sur son siège avec les lacets de mes paraboots® dix trous. Et je lui ai passé l'album vingt fois de suite.
-Espèce de petit enfoiré !
-Mais tu espérais quoi, Dio tout-puissant ?
-Que ses erreurs lui soient enfin révélées ! Et qu'elle se réfugie dans les bras de son sauveur.
-C'est à dire toi, bien sûr. Sauf qu'elle n'a pas réagi tel que tu l'imaginais.
-Quand je suis revenu...
-Parce que tu t'étais barré ?
-Je... J'ai été lâche, je l'avoue. Mais je craignais de me faire souiller par ces rengaines dégénérées. Quand je suis revenu, je l'ai trouvée prostrée sur sa chaise, parcourue de tressaillements, le visage ravagé. Elle avait sûrement beaucoup pleuré. Je lui ai parlé doucement au début et puis j'ai envoyé Dark Funeral. Elle m'a alors jeté un regard que je n'oublierai jamais. De la haine pure. J'étais satisfait, j'avais accompli mon œuvre : cette créature naguère égarée était l'une des nôtres, désormais. Le mépris du genre humain et le rejet de toute compassion l'animeront désormais jusqu'à la fin de son obscure existence. Gloire aux Grands Blasphémateurs Pyromanes du Radieux Septentrion ! Que la Flamme de leurs Briquets Immortels embrase leur Fond de Teint de Marque Distributeur et...
-Wowowow, calmos le bicolore ! Nous, tout ce qu'on a trouvé, c'est une étudiante en larmes qui hurlait comme une hystérique « tu es un menteur, menteur, menteur, un putain de menteur, un sale menteur ! ». Heureusement que les voisins nous ont appelés pour tapage diurne, d'ailleurs, je n'ose songer à ce que tu lui aurais infligé après...
-J'avais prévu de lancer la compilation Blackend volume 2, celle avec Mörk Gryning.
-Tu répondras de tes actes devant un juge. Ou un psychiatre. M'est avis que tu feras moins le malin quand tu te mangeras du Booba vingt-quatre heures sur vingt-quatre pendant ta préventive.
-Pitié !
-Depuis quand le mot « pitié » fait-il partie du vocabulaire d'un trve ? Tu vas y retourner tout de suite, d'ailleurs. Allez ouste, embarquez-moi ça !

-Et bé, quel psychopathe !
-N'empêche, j'avais raison : cette affaire était moins évidente qu'elle n'en avait l'air.
-Mouais. Il a quand même séquestré une môme en l'obligeant à écouter en boucle un enregistrement de heavy metal assez moyen.
-Ce n'est pas tant ça, le problème, finalement. Ce groupe était tout pour elle, il incarnait une époque magnifique mais révolue dans laquelle elle se réfugiait pour se soustraire à la médiocrité ambiante. Tu es au courant que Rhapsody of Fire vient encore de sortir un disque ?
-Il a raison, finalement, l'enfariné : cette planète est pourrie jusqu'au noyau. Bref, quand elle a entendu le dernier Metal Church, pas indigne mais à la limite de l'insignifiance, son univers s'est écroulé. Et elle ne l'a pas supporté.
-Il savait que ce serait un bouleversement majeur pour elle, et pourtant il l'a provoqué. Délibérément.
-Tu parles d'un amoureux...
-Allez, pour fêter le bouclage de cette enquête, je te propose de nous jeter des mojitos sur le dernier Entombed A. D.
-Jarta, tu sais quel numéro je suis en train de composer ? Celui des RG. Harcèlement sur le lieu de travail : ta carrière est terminée ma belle.
-Oh ça va, si on peut plus plaisanter...


Un commentaire ? Un avis ? C'est ici : http://leseternels.forumofficiel.fr/t540-metal-church-xi-26-mars-2016#


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6