19238

CHRONIQUE PAR ...

42
Wotan
Cette chronique a été mise en ligne le 13 mai 2023
Sa note : 13/20

LINE UP

-Hans Jürgen "Hansi" Kürsch
(chant+basse)

-André Olbrich
(chœurs+guitare)

-Marcus Matthias Siepen
(chœurs+guitare)

-Thomas Stauch
(batterie)

Ont participé à l'enregistrement :

-Kai Michael Hansen
(chant sur 8+guitare sur 5 et 8)

-Rolf Köhler
(chant sur 9+chœurs)

-Karl-Heinz "Kalle" Trapp
(chœurs+guitare sur 9)

-Thomas Hackmann
(chœurs)

-Aman Malek
(chœurs)

-Mathias Wiesner
(claviers)

TRACKLIST

1) Inquisition
2) Banish from Sanctuary
3) Damned for All Time
4) Follow the Blind
5) Hail of the King
6) Fast to Madness
7) Beyond the Ice
8) Valhalla
9) Barbara Ann (The Regents cover) / Long Tall Sally (Little Richard cover)

DISCOGRAPHIE


Blind Guardian - Follow the Blind
(1989) - speed metal - Label : No Remorse Records



Dix-huit mois après la sortie du sympathique mais pas non plus révolutionnaire Battalions of Fear, le quatuor de Krefeld finit son second opus : Follow the Blind. Deux ans avant son successeur, Tales from the Twilight World, qui marqua le changement de style du groupe vers une musique plus élaborée. Car autant le dire d'entrée, Follow the Blind n’est pas une évolution, comparé à son prédécesseur.

Au premier abord tout aussi naïf que Battalions of Fear, Follow the Blind ne se démarque pas du modèle : du speed metal germanique, rapide avec refrains mémorables, inspiré par Helloween. On ne change pas une recette qui ne gagne pas vraiment. Encore que, mais je mets la charrue avant les bœufs. Donc après l’introduction sur le thème du Requiem, les Teutons enclenchent le turbo immédiat avec l’un des meilleurs titres de l’album : "Banish from Sanctuary". Un titre qui deviendra un hymne speed metal dans le monde entier et qui reste aujourd’hui un des morceaux favoris des fans du groupe. Facile à comprendre tellement le refrain est entêtant et les riffs offrent une invitation à headbanguer. S’ensuit "Damned for All Time", un morceau mineur, dans la veine de la plupart des titres de Battalions of Fear.
Mais débarque "Follow the Blind" et nos certitudes sont ébranlées ; le groupe expérimente et sort du speed metal. Plus lourd, plus lent, plus long, le morceau titre n’est certes pas du doom mais cela doit être le moment de la carrière des Allemands où ils s’en rapprochent le plus pendant quelques minutes, avant l'accélération. Ce n’est pas une franche réussite mais marque la volonté du groupe de s'écarter du chemin qu’il a suivi jusqu'ici. Les trois morceaux suivants sont oubliables (et oubliés), jusque "Valhalla". Hymne du groupe depuis la sortie de l’album, ce titre est un de leurs meilleurs. Alors oui Kai Hansen, en cameo sur ce titre, fait concurrence à Hansi pour la pire performance vocale du disque. Mais ce serait presque un détail, tant la mélodie, les riffs et le refrain de ce titre sont parfaits. Et encore, cette version studio reste la plus faible, toutes les versions live enregistrées ultérieurement sont encore meilleures, notamment parce qu’elles contiennent des lignes de chant du public en chœur sur fond d’outro jouée par Andre. La reprise de la reprise des Beach Boys ("Barbara Ann"), fun et franchement sympathique, clôt le disque.

Sans aller jusqu'à parler d'évolution, Follow the Blind n’est pas un successeur copie conforme du premier album. Le groupe tente quelque chose en ralentissant le tempo sur un titre, et sort deux hymnes. Hansi reste approximatif et manque de maturité, mais quelques bases commencent à apparaître. La transition se fera après.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6